Page principale Blog Kinésithérapie et zététique
Kinésithérapie et zététique Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Vivant   
Mercredi, 07 Novembre 2012 11:25

Édouard Bugeon, étudiant à l'IFPEK de Rennes, vient de publier un mémoire de fin d'études intitulé « Lombalgie et sphère viscérale ».

Son objectif : « s'initier à la démarche d'analyse zététique et s'y exercer sur un cas concret ». Dans ce travail, il s'essaie à l'analyse critique de plusieurs publications soutenant l'origine viscérale d'un certain nombre de lombalgies. Reprenant à son compte la « boite à outils zététique » et les « interstices pseudo-scientifiques » définis par Richard Monvoisin dans sa thèse de 2007, il s'appuie également sur l'échelle PEDro pour évaluer la puissance scientifique de ces travaux. Repris par le site actukine.com, son mémoire a fait l'objet d'une communication lors de la dernière édition du Congrès International Francophone pour les étudiants en Physiothérapie/Kinésithérapie (CIFEPK).

 

 

Sans conclure définitivement sur la problématique initiale (existe-t-il un lien certain entre certaines lombalgies et des anomalies de la sphère viscérale ?), M. Bugeon souligne la faiblesse des publications étudiées et explique que sa démarche s'inscrit dans le cadre de l'« Evidence Based Practice » ou « Pratique Basée sur les Preuves ». « C'est la volonté de respecter la démarche d'EBP qui nous a poussés vers la démarche zététique », écrit-il. L'EBP, qui pose un regard sceptique sur une littérature souvent basée sur l'étude de cas cliniques (parfois uniques) plutôt que sur des études scientifiques systématiques, est un véritable bol d'air frais dans une profession confrontée à des multiples pratiques plus ou moins bien étayées (ostéopathie, chiropraxie, méthode Mézières, micro-kiné...) et dont les étudiants ne savent pas toujours quoi penser.

Le site du CorteX se fait l'écho des études les plus marquantes dans le domaine. Ainsi, au mois de juin dernier, deux mémoires d'étudiants grenoblois étaient mis en avant par le collectif :

D'autres travaux, en cours de rédaction, devraient apporter prochainement un éclairage intéressant sur des pratiques parfois controversées. Nous encourageons nos lecteurs à consulter régulièrement le site du CorteX et à prendre connaissance de ces documents : leur intérêt pour nous, patients, est parfaitement résumé dans le mémoire de M. Bugeon :

« Il apparaît que les auteurs justifient leurs postulats par leur seule expérience clinique et non par des preuves scientifiques. De plus, de leurs discours émanent de nombreux biais qui, pour un apprenant non sensibilisé à la démarche critique, auront pour effet de l’amener à adhérer de façon inconsciente à leurs théories et ce, sans en remettre en cause la légitimité. Nous voyons que dans le cadre de la santé cela peut avoir de graves conséquences sur la prise en charge de nos patients.
Ce travail nous permet de montrer que la sensibilisation à l’esprit critique est primordiale, notamment dans le domaine de la santé, au vu des répercussions que de telles acceptions peuvent engendrer. »

 

Commentaires  

 
0 # christophe labrosse 18-01-2013 17:23
Est-ce qu'il y a une différence entre cela et ce qu'un physiotherapeut e fait? Merci pour cet article. Je crois que cela pourrait m'aider beaucouop.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
0 # GPK35 28-05-2013 15:57
Bonjour, le terme de physio est l'appellation internationale des kinésithérapeut es.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
0 # Vivet 22-09-2015 09:44
Merci pour tous ces articles, je relaye à tout va...plein de gens intéressés à Grenoble pour l'instant! tout confirmė ce que j'intuitais...même si je ne suis qu'une citoyenne " de base", oui c'est un trés grand bol d'air frais vos notes!!!
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir