Regards croisés sur le dernier colloque du GEMPPI Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Vivant   
Vendredi, 09 Novembre 2007 17:23

Le 6 octobre, à Marseille, le GEMPPI (Groupe d’Étude des Mouvements de Pensée en vue de la Protection de l’Individu) organisait un colloque consacré aux « Principes d’assujettissement et d’influence par des mécanismes mentaux ». Françoise Mariotti, membre du CZLR (Cercle Zététique Languedoc Roussillon) et Nicolas Gaillard, membre de l’OZ, s’y sont retrouvés. Ils nous livrent leurs impressions dans ce compte rendu...

 
Les théories de Jacques Salomé, y a-t-il un problème ? Enquête. Imprimer Envoyer
Écrit par Richard Monvoisin   
Samedi, 03 Novembre 2007 17:38

Le 9 novembre 2007, Jacques Salomé vient à Grenoble. Pour l’occasion, force publicité est faite, notamment chez le libraire Decître puisqu’une conférence est organisée à l’amphithéâtre Louis Weil de l’Université Joseph Fourier.
À l’amphithéâtre Weil ?
De l'université ?

Cette annonce a surpris certains d’entre nous, à l’Observatoire Zététique.

Le Centre Reliance, association organisatrice de cette conférence, présente Jacques Salomé comme « psychosociologue et formateur en relations humaines ». Il faut dire que J. Salomé est le créateur d’une méthode appelée ESPERE® qui fait l’objet de succès de librairie plutôt surprenant. Le 9, il vient parler d’un de ses thèmes privilégiés, le « courage d’être soi ». devant un amphithéâtre de l’Université des sciences de Grenoble qui sera bondé - les 900 places sont déjà réservées.

 
Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Vivant   
Lundi, 02 Juillet 2007 17:14

CréationnismeLe parlementaire français Guy Lengagne, mathématicien, professeur émérite des universités, rapporteur de la commission de la culture, de la science et de l’éducation de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a été sollicité puis désigné pour rédiger et présenter ce rapport. Ce rapport a été adopté lors de la dernière réunion de la commission le 31 mai 2007 à Saint Petersbourg.

Le 25 juin 2007, le parlementaire belge Luc Van den Brande, diplômé en droit canon de l’Université Catholique de Louvain, ancien ministre-président de la région flamande, chef de groupe du groupe chrétien au Conseil interparlementaire consultatif de Benelux (depuis 2000), président du groupe constitué du parti populaire européen et des démocrates chrétiens à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (depuis 2005) a demandé que ce rapport ne soit pas discuté en séance plénière et soit donc renvoyé en commission : « le Conseil de l’Europe n’est pas une académie scientifique mais un organe politique. Il n’est donc pas approprié de discuter de ce sujet ici. ». Après vote, par 63 voix contre 46 et 10 absentions, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe décidait que ce rapport ne serait pas discuté.

C'est ce qui motive ce communiqué de presse de l'AFIS (Association Française pour l'Information Scientifique)

 
Barry Beyerstein est mort - vive Barry Beyerstein ! Imprimer Envoyer
Écrit par Richard Monvoisin   
Mercredi, 27 Juin 2007 19:53

Barry Beyerstein et sa moustache viennent de mourir.


Ca me fait tout bizarre. Non parce que je le connaissais bien - je n'avais fait qu'échanger quelques courriers avec lui, et je ne l'avais rencontré que deux fois - mais parce qu'un certain nombre de ses travaux jonchaient mon bureau. Et pour cause ! Il a écrit pratiquement sur tous les sujets de la sphère sceptique. C'est un de ces noms qu'on croise et recroise, presque désincarné, jusqu'au jour où on peut mettre un visage dessus, au détour d'un congrès.

 
Pensée magique : un parfum à base de « fleurs de Bach » Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Vivant   
Mardi, 26 Juin 2007 19:41

 

Parfum fleurs de Bach C'est tout nouveau : vous pouvez dorénavant vous procurer votre médication préférée... en parfum. Le site « Alliance nature » présente le produit en ces termes : « Nous travaillons depuis plusieurs années à la conception d’un nouveau produit. A l’origine, tout part d’une idée un peu farfelue : jeter un pont entre les fleurs de Bach et les parfums, afin de rapprocher ces deux mondes. Nous rêvions d’un parfum fait des senteurs des fleurs de Bach, un parfum qui en aurait leurs propriétés et délivrerait aussi leurs précieux effets ».

Notons le « depuis plusieurs années » probablement destiné à démontrer le sérieux de l'initiative et l'idée « un peu » farfelue qui consiste à faire d'un produit de santé un parfum qui hériterait, par un moyen qui ne nous est pas connu, des hypothétiques propriétés thérapeutiques d'icelui.

« Bien entendu, comme dans toutes nos productions, les fleurs de Bach ainsi que leurs Essences-Mères sont toutes d’origine biologique ». Bien entendu. Le public à laquelle cette nouveauté s'adresse est demandeur de produits sains... et « biologique » = « sain » dans l'esprit du consommateur. « Nous espérons que vous allez aimer ce premier parfum dont les accords essentiels semblent réellement bienfaisants ». Semblent ? Prudence bienvenue, quand on sait quels principes (in)actifs (ne) sont (pas) en jeu dans les Fleurs de Bach. « Ainsi, les quelques personnes qui, autour de nous, ont senti la fragrance et ressenti les propriétés de Présence(s), ont deviné un parfum bienveillant, tant pour le corps que pour l’esprit ». Tout est dit. Quelques personnes ont « deviné ». Le doute n'est plus permis.

 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 7 sur 13