Trinquer pour échanger du poison : une légende urbaine en plus Imprimer Envoyer
Écrit par Richard Monvoisin   
Mardi, 10 Avril 2007 16:17

TrinquerJ’ai toujours pris un malin plaisir à raconter que la coutume de trinquer pour porter un toast venait d’une ancestrale précaution anti-poison. En frappant fort les deux récipients, on parvenait à échanger quelques gouttes d’un verre à l’autre, et à s’assurer ainsi que, si on mourrait empoisonné par notre hôte, au moins notre hôte nous suivrait en enfer. À mon grand dam, il semble que ce soit fichtrement faux.


D’une parce que l’empoisonnement était une technique assez rare et peu répandue chez les petites gens ; de deux parce que la coutume de trinquer est assez récente, en tout cas bien plus tardive que l’époque des empoisonnements – encore qu’il soit permis de douter lorsqu’on sait ce qui est arrivé au président ukrainien Viktor Iouchtchenko, empoisonné en septembre 2004, ou au journaliste russe Alexandre Litvinenko, tué en novembre dernier avec du polonium 210.
Il s’agirait plutôt d’un rite datant du passage du récipient collectif aux verres individuels, trinquer rappelant par une sorte de pensée magique la communion perdue avec la mise au rebut du pot commun (1). J’ai des doutes sur l’efficacité de la pensée magique, mais si d’aventure un sorcier vaudou béninois parvenait à venger Litvinenko et son salutaire travail journalistique (2), je lèverai mon verre et trinquerai à tout va.

 
« Sciences et parasciences » : Nouvelle enquête sur les étudiants et leurs croyances Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Vivant   
Mardi, 27 Mars 2007 15:58

Le CIES de Grenoble vient de publier une enquête intitulée « Les étudiants grenoblois et les parasciences ». L'intégralité de ce travail, basé sur les réponses de plus de 1300 étudiants, est disponible en ligne. L’enquête, réalisée en collaboration avec l'Observatoire Zététique, visait à évaluer le degré d’adhésion à des phénomènes « parascientifiques » . 23 phénomènes apparaissant comme représentatifs et classés en 6 grandes catégories ont été testés :

- l’existence d’une vie extraterrestre intelligente (2 phénomènes) ;
- les pseudo-médecines : thérapies dont l’efficacité n’a pas été scientifiquement établie (4 phénomènes) ;
- la divination : art de prédire l’avenir (3 phénomènes) ;
- les superstitions et légendes (7 phénomènes) ;
- les pouvoirs dits surnaturels : pouvoirs liés à des phénomènes non établis scientifiquement (4 phénomènes) ;
- la pseudo-psychologie : explication de la personnalité par des facteurs extérieurs sans qu’aucune causalité n’ait été scientifiquement établie (3 phénomènes).

 
La méthode Breuss s’invite aux victoires de la musique Imprimer Envoyer
Écrit par Richard Monvoisin   
Jeudi, 15 Mars 2007 16:05

Lors des Victoires de la musique 2007, le 10 mars, quelqu’un a forcé le micro d’Agnès Jaoui, qui chantait je ne sais trop quoi. C’est ici : http://miniurl.org/vRX
Il est intervenu pour témoigner de façon impromptue, mais touchante, pour témoigner de sa guérison du cancer par des méthodes naturelles, - en l’occurrence la méthode Breuss -, et en clamant qu’on nous ment sur les chiffres du cancer. Il s’est évidemment fait virer, manu militari, par Nagui et ses sbires. Ce mini-piratage, très touchant, est l’occasion de rappeler quelques mises en garde zététiques.

 
Bourg-les-Valence : Voyance et affaire Julien Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Vivant   
Samedi, 10 Mars 2007 15:54

Je suis né à Valence, dans la Drôme. Mes parents y vivent toujours. Autant dire que l'affaire de la disparition du petit Julien a fait partie, pendant des semaines, des discussions récurrentes au sein de la famille. Je m'y suis d'autant plus intéressé que dès le 7 février 2007, soit une semaine environ après la disparition du petit garçon, une voyante se mettait au travail et publiait sur le réseau les « flashs » et autres intuitions qui devaient lui permettre de faire avancer l'enquête. Le corps de l'enfant a été retrouvé lundi 5 mars dans le Rhône, au barrage du Logis-Neuf. Quel bilan peut-on tirer de la contribution du « journal de demain » ?

[Pour une meilleure compréhension de cet article, vous pouvez vous référer au plan qui se trouve en bas de page]

 
Le président Gambien prétend soigner le SIDA et l'asthme Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Vivant   
Mardi, 20 Février 2007 15:46

Lu dans Le Monde du 8 février dernier :

« Le président gambien prétend détenir des dons de guérisseur notamment en ce qui concerne le virus du sida et l'asthme. Il a affirmé qu'il pouvait guérir les séro-positifs en trois jours à base d'herbes et grâce à ses pouvoirs mystiques. "Je peux soigner l'asthme et le sida. Après trois jours de traitement, si vous refaites le test du VIH vous verrez que lui ou elle sera séro-négative à nouveau", avait déclaré le président Jammeh en lançant le mois dernier une campagne d'information sur le sujet. »

Effrayant.

 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 9 sur 13