Page principale Multimédia
Conférence de Jacques Van Rillaer : Bénéfices et préjudices de la psychanalyse
Vidéos
Jeudi, 22 Mars 2007 01:00

 

Le jeudi 22 mars 2007, l’Observatoire zététique avait invité le psychologue Jacques Van Rillaer pour une conférence publique intitulée « Bénéfices et préjudices de la psychanalyse ». L'ancien psychanalyste, co-auteur du Livre noir de la psychanalyse (Les Arènes, 2005) a analysé les apports et les dérives de cette thérapie inventée au début du XXe siècle par Freud.

 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Sauver cette vidéo en P2P (511Mo)

Citations :

  • « Marquant son opposition avec ses élèves qui pensent autrement, Adler et Jung, [Freud] dit : La psychanalyse est ma création, moi et moi seul, sait ce qu'est la psychanalyse. On imagine difficilement un scientifique, comme Galilée qui dirait : La physique, c'est ma création. »
  • « Freud a contribué à libérer la parole en matière de sexualité. [...] On peut maintenant parler librement de questions qui étaient tabou autrefois. La psychanalyse a largement contribué à cela. »
  • « Dans une psychanalyse, même si l'analyste ne dit pas grand chose, il influence puissamment l'analysant. [...] Il n'est donc pas étonnant que les personnes en analyse chez un freudien parlent surtout de sexualité, que ceux qui sont chez un lacanien finissent par faire tout le temps des jeux de mots, et que ceux qui sont chez un jungien voient des archétypes partout. »
  • « Notre mémoire événementielle ne fonctionne pas bien avant trois ans. Donc tout ce qu'on retrouve soi-disant avant trois ans est de l'invention. Après trois ans lorsque les traumatismes sont sérieux, on ne les refoule pas, on en garde la trace. »
  • « L'idée que, si vous n'êtes pas bien, l’hypnose va vous aider à retrouver des événements passés que vous avez totalement oubliés et qui sont simplement la cause de tout vos problèmes, n’est que de la mythologie. »