Message originel :
« Deux personnes viennent de me raconter que les montres qu’elles portent avancent systématiquement pour l’une, et s’arrête pour l’autre, et en regardant sur internet je vois que beaucoup de personnes racontent des choses similaires, même avec des boussoles. Ne trouvant rien de critique sur ce sujet pour l’instant, je voulais vous demander si vous ou un autre laboratoire de zététique avait mené des recherches sur ce sujet? »
Notre analyse :

Bonjour,

L’Observatoire Zététique n’a pas fait d’expérience sur un phénomène de montre qui retarde ou s’arrête mais je m’y suis intéressé et je n’ai pas su trouver d’étude sérieuse sur le sujet.

Avant toute chose ils faudrait s’assurer qu’il s’agit bien d’un phénomène spécifique et non d’une multitude de témoignages qui recensent plus ou moins des dysfonctionnements de montres (par exemple dans votre cas : deux témoignages, deux pannes différentes). Les témoignages n’ont pas valeur de preuve, même quand ils sont très nombreux. On remarquera d’ailleurs que si les cas de figures sont nombreux alors il doit être facile de le documenter. On se demande donc pourquoi ces récits restent toujours d’ordre privé sans jamais réussir à être vérifiés.

Pour revenir à ce qui vous est rapporté, une montre qui s’arrête ou qui avance ce n’est pas un événement particulièrement extraordinaire, les horlogers ont très souvent une explication et les moyens de réparer ces dysfonctionnements. Ce qui fait qu’on partage souvent ce genre d’histoire c’est la présentation mystérieuse qui en est faite, cela attire notre attention et marque nos esprits.

Les nombreux témoignages que j’ai pu lire sur le web parlent presque toujours d’arrêts inexpliqués tout en trouvent une explication impliquant des causes hors du commun et non mesurables, naturellement. On entend parler de courant électrique dans le corps, non mesurable … Mais plus important chez certaine personnes (?!?!) chez qui il est aussi très souvent question de « magnétisme » mais avec une définition qui s’approche plus de celle de Mesmer (~1770) que de celle des physiciens d’aujourd’hui.

On peut imaginer que certains extrapolent des causes réelles de pannes connues des horlogers, par exemple il y a bien un problème de surcharge des SAV des fabricant de montre dû à des problèmes de magnétisation des montres, mais le problème est connu, il ne présente pas d’aspect extraordinaire et est expliqué par la présence de nombreux aimants dans notre quotidien (fermeture de sac, housse de téléphone, portiques de sécurité…etc.), il existe des appareils pour démagnétiser les montre. En outre le corps humain comporte en effet un faible champs magnétique, mais il est bien trop faible pour avoir le moindre effet sur son environnement.(https://www.lefigaro.fr/horlogerie/2017/05/15/30006-20170515ARTFIG00034-l-antimagnetisme-aimante-les-horlogers.php)

On peut aussi être impressionné par le nombre de témoignages sur le web justement parce qu’ils s’y accumulent mais ils sont souvent de temporalités différentes et s’y on y regarde de plus prêt ils ont beaucoup de différences que l’on peut choisir d’ignorer mais qui empêches d’en faire émerger un seul phénomène.

Voila, je n’ai pas trouvé d’élément convainquant qui valide l’existence de ces phénomènes de  porteur de montre.

https://www.europastar.ch/time-keeper/490-quelques-idees-recues-sur-le-magnetisme.html

https://slate.com/news-and-politics/2008/02/jack-black-s-character-in-be-kind-rewind-becomes-magnetized-could-that-happen-in-real-life.html

En espérant avoir répondu à votre question.

 

Y a t-il un mystère des montres qui s’arrêtent ?

2 avis sur « Y a t-il un mystère des montres qui s’arrêtent ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *